Ma vie selon... moi !

20 juin 2017

Celui qui rit...

Alors que je me remettais doucement de mon état de bore-out, une petite âme nous a fait le doux plaisir de venir agrandir notre famille... Alors que l'Homme ne voulait pas de 3e enfant et y tenait mordicus, c'est finalement lui qui fut le plus serein et le plus accueillant à cette jolie nouvelle. Mes antécédents de prééclampsie et mon utérus trop contractile obligent, j'ai profité de ma troisième grossesse sereinement à la maison, entourée de mes deux autres petits-plus-si-petits-que-ça. La nouvelle fut accueillie par mes deux... [Lire la suite]
Posté par Saphaelle à 15:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mars 2015

Ce voyage qui dura 36 mois

Ce voyage que je voulais à tout prix entreprendre. Ce voyage que j'ai préparé durant des années. Ce voyage dont l'organisation m'a permis d'apprendre beaucoup. Ce voyage qui avait dès le départ le lourd devoir de réparer. Ce voyage qui commença parfaitement dès les premières heures. Ce voyage qui a connu quelques couacs et quelques douleurs. Ce voyage qui s'est parfois fait les dents serrées et les larmes débordantes. Ce voyage qui se faisait à deux, mais entourés de beaucoup. Ce voyage qui se faisait les yeux dans les yeux et... [Lire la suite]
Posté par Saphaelle à 10:47 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 mars 2014

Chère Madame OMS

Voilà, j’ai été une élève bien assidue. J’ai bien suivi vos recommandations à la lettre. Bon, j’ai un peu bifurqué à certains endroits mais dans l’ensemble, j’ai suivi le chemin.   C’est vrai qu’à la base, je partais un peu fâchée avec vous, sur le sujet des vaccins par exemple, mais bon, il vaut mieux toujours prendre le meilleur des gens qu’on côtoie. C’est vrai que la première fois, je ne connaissais pas vraiment vos indications en la matière. La première fois, ce fut rude et mal barré d’avance, mais cela a contribué... [Lire la suite]
Posté par Saphaelle à 12:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
28 février 2014

...Entre leurs mains...

Mercredi soir, j'ai eu la chance merveilleuse d'assister à l'avant-première belge du documentaire Entre leurs mains, au cinéma Aventure de Bruxelles. Je parle de chance, car j'ai suivi le projet régulièrement, partagé autour de moi et virtuellement les informations, mais je n'ai pas pu y participer comme je l'aurais tant aimé, les finances étant complètement misérables à cette période là. J'ai par contre d'adorables amies, dont l'une a pensé à moi et m'a offert les places. J'étais alors d'autant plus touchée d'être présente.   ... [Lire la suite]
Posté par Saphaelle à 17:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 novembre 2013

J'ai toujours voulu avoir un métier

Non, c'est faux. Quoi que. C'est particulier. Je t'avais déjà raconté mon envie profonde d'être maman, d'avoir le métier de mère au foyer. En dehors de ça, à part les sempiternelles rêves de gamine (je veux être docteur !), je n'ai jamais su ce que je voulais faire plus tard. Mon métier, mon emploi futur, et les études qui en découlent. J'ai virevolté entre tout un tas d'envies, différentes, parfois ressemblantes. J'ai voulu être Ecrivain (tiens, tiens), Prof de français (re-tiens), Philosophe (oui, je sais, encore un tiens),... [Lire la suite]
Posté par Saphaelle à 08:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 septembre 2013

C'est facile.

C'est facile de regarder chez l'autre. C'est difficile de faire le point chez soi. C'est facile de critiquer. C'est difficile de se remettre en question. C'est facile de se laisser porter. C'est difficile de dire stop. C'est facile de crier. C'est difficile de parler. C'est facile d'accuser l'autre. C'est difficle de parler de soi. C'est facile de dominer. C'est difficile de s'agenouiller. C'est facile de rabaisser. C'est difficile de reconnaître. C'est facile de montrer du doigt. C'est difficile de chercher ensemble... [Lire la suite]
Posté par Saphaelle à 13:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

30 août 2013

Lettre à mon fils

Edit : ce texte a été écrit et publié sur mon ancien blog alors que mon fils aîné avait presque 3 ans, un jour où je doutais de mes choix. Ce texte, je le remets ici, parce que je veux que ce blog en ait la trace également ♥   Mon amour. Mon merveilleux amour, tu es tel un marbre pur, un état originel. Une partie de toi sera construite par toi-même, tandis que l’autre sera façonnée de nos doigts. Du haut de tes presque 3 ans, tu regardes le monde avec émerveillement et curiosité. C’est si bon de te voir passer de longues... [Lire la suite]
Posté par Saphaelle à 11:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
22 août 2013

La maternité zéro

J'ai toujours voulu être mère. Je me rappelle, j'avais 15 ans, l'année de ma grosse claque, de mes désillusions. Je n'étais même pas encore déflorée que je rêvais d'être mère. Je n'avais pas de grandes ambitions, selon les autres. Je voulais être maman au foyer, c'était ça, dans mon coeur, dans mes tripes, ma grande ambition. Je rêvais de créer la vie, de porter la vie, de la mettre au monde. D'être auprès de mes enfants pour les voir grandir, de vivre intensément à leurs côtés, de les aimer et les élever à la grandeur de ce qu'ils... [Lire la suite]
Posté par Saphaelle à 16:01 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juillet 2013

Petits trucs et astuces en matière de cododo

Je ne vais pas ressasser les différentes règles de sécurité en matière de cododo, pour ça, le site cododo.free.fr est vraiment excellent, complet, clair, précis. Et je pense que c'est comme pour tout, en matière de bébé et de parentage, c'est de la responsabilité du parent de veiller à tout ça, dans le respect également des besoins et des choix, et dans le respect de la sécurité de son enfant.   En pratico-pratique, voici mes petits trucs et astuces utilisés Ici nous avons opté pour un moindre coût. On n'avait vraiment pas... [Lire la suite]
Posté par Saphaelle à 14:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 juillet 2013

Le cododo m'a sauvER

Oui. Exactement. Même pas peur de le dire, le cododo m'a sauvée. Ou aurais-je assez d'honnêteté pour déclarer plutôt que le cododo l'a sauvé, lui ? Lui, mon joufflu intense, adorablement insupportable et monstrueusement insomniaque. Sans le cododo, je n'aurais jamais pu tenir aussi longtemps avec les nuits violentes qu'il m'a fait vivre. Et la fatigue, c'est une des pires ennemies du parent et de ses nerfs. J'avais envie de parler de cododo ce matin, j'y pensais à environ 6h du matin, alors que la lumière commençait à éclairer... [Lire la suite]
Posté par Saphaelle à 07:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :