Ma vie selon... moi !

11 mars 2015

Où j'en suis !

* Tousse, tousse, tousse *

Misère, qu'il fait poussiéreux ici ! Ce blog a passé tout l'hiver sans être chouchouté et voilà... C'est bien dommage et j'aimerais tant l'alimenter plus souvent.

 

Je pourrais tout bonnement le fermer, mais je n'y arrive pas. D'abord parce que (et j'en profite pour la remercier) dès que j'y mets un mot dessus, j'ai un adorable commentaire de toi, marie, toujours fidèle au rendez-vous et puis parce que ces dernières semaines, j'ai vu sur ma page facebook débarquer plusieurs personnes et que je me dis que finalement, si l'on se met à aimer ma page facebook de ce blog, c'est qu'il y a quelque chose de chouette ici qui attire. Et puis je le vois, quand je viens regarder mes statistiques, il y a toujours des gens qui s'y promènent.

Ca me touche, parce que je suis moi-même une lectrice de blogs et malheureusement une piètre commentatrice, mais que j'imagine qu'on me voit un peu par le biais des stat's, que j'alimente le nombre pour certaines bloggeuses et moi qui ne gère plus ce lieu depuis tout ce temps, j'arrive quand même à avoir des gens qui viennent, qui lisent tel ou tel article et ça fait plaisir, il faut l'avouer !

 

Pourquoi je repasse aujourd'hui ? Parce que j'ai dépassé les 100 j'aime sur facebook (pourquoi j'ai l'impression que cette raison sonne un peu misérablement ? hahaha), parce que ces 3-4 dernières semaines, j'ai 5 personnes qui se sont rajoutées et que du coup je me dis que c'est quand même dommage d'aimer une page qui ne vit pas, un blog qui ne vit pas.... Alors je me suis donné un petit coup de pied au popotin. Bon, et puis j'ai du temps pour le faire aussi, sinon je ne serais pas là. Mais là pour le moment, c'est très calme au boulot, alors autant rentabiliser ce temps sur lequel je peste si souvent quand il me fait défaut !

Donc pour faire honneur à mon misérable titre, un petit bilan de où s'que j'en suis dans ma vie. Je n'ai pas assez de notoriété pour que ça fasse les gros titres, mais en même temps, je trouve honnête de parler de tout ça avant de tenter de faire un article concret.

- J'ai eu 32 ans et ça s'est bien digéré. J'ai fini d'accuser le coup de la trentaine et j'aime finalement beaucoup la trentaine. Bon. J'aime moins les kilos qui s'accumulent dangereusement ces derniers mois et un certain chiffre sur la balance que je n'aurais jamais cru atteindre. Ca, ce n'est pas encore digéré, mais passons.

- Mon bonhomme vit super bien sa première primaire, même mieux que prévu. On s'interroge sur un possible haut potentiel, notamment après plusieurs lectures sur les liens entre troubles "dys" et hauts potentiels. Il faut que je rencontre un vrai spécialiste pour débroussailler honnêtement tout ça.

- Mon joufflu aura 3 ans dans quelques jours. Il est encore? toujours allaité, même si ça se résume à une, voire deux tétées sur 24h, à savoir principalement celle du dodo du soir qui reste à ses yeux ultra sacrée et parfois, selon le timing celle du petit matin dans notre lit. J'en parlerai plus à l'occasion. Donc, Joufflu va super bien, il papote en veux-tu en voilà, et on connaît même la "joie" d'avoir envie qu'il se taise, ne serait-ce que 5 minutes... Cette envie que je rêvais d'avoir pour mon bonhomme, qui lui ne parlait pas, ça y est on la découvre et... on compatit !

- Mon homme, bin ça va. Je ne vais pas parler de lui, il va bien, on va bien, notre couple va bien et je ne viens pas ici pour parler de tout ça, mais everything is ok ;)

- Mon boulot ? Hum. Next question ? Toujours la même chose, entourée d'hypocrisie, de méchanceté gratuite, d'envies et de jalousie, sans compter le stress autour de différentes choses. Je passe mes journées à essuyer des "Pfff, t'as la belle vie, toi", dès que je croise quelqu'un à l'heure à laquelle j'ai fini, puisque ma demande d'horaire raccourci a été acceptée et que l'on préfère faire l'impasse sur le pourquoi de cette demande (réussir à combiner mon boulot avec la vie de famille et les rendez-vous nécessaires hebdomadaires que demande la dysphasie de mon grand) pour simplement se dire que finir à 15h c'est la belle vie, point. Vis ma vie de fonctionnaire.... si j'avais encore plus de temps à tuer, je ferais un blog "gif" pour en parler !

- Et sinon, je suis toujours dans ma formation Doula que j'aime particulièrement et qui m'apporte beaucoup. Mon idée de mon métier se dessine de plus en plus concrètement dans ma tête et j'espère pouvoir mettre mes projets en place dans 2 ans au plus tard. J'ai envie d'en faire un réel projet de vie, et de me sentir vraiment bien dans ce choix, alors deux ans me semblent nécessaire pour peaufiner le tout.

 

Bon bin... voilà un peu le tour de mon moi-même... J'espère vous dire "à bientôt" !

Posté par Saphaëlle à 08:00 - A vous ! [5] - Permalien [#]
Tags :


Bookmark and Share

Commentaires

    de retour

    Comme je suis contente de te lire; Et oui les blogs prennent beaucoup de temps, et la vie de famille aussi; Mais le principal c'est que TOI tu te sentes bien dans tout ce que tu fais. Le reste ne compte pas!
    Ma pauvre l’hypocrisie est reine dans ce monde, hélas, la jalousie, la méchanceté l’engendre. Mais finalement qu'est ce qui est le plus important? les autres, ce qu'ils pensent? Ou TOI? Tu as les réponses dans les questions non?
    Tu sais je viens d'avoir soixante dix ans, et oui... ET mon grand âge, hihihi, m'a prouvé qu'il faut faire comme on le sent, et pas regarder les autres. S'ils te jalousent c'est qu'ils t'envient, s'ils te critiquent c'est qu'ils aimeraient avoir le courage de faire comme toi. Alors laissent les dire ça les occupent et au moins ils ont quelque chose à dire, car ce genre de personnages (ils) sont creux et leurs vies est vide, sinon ils s'occuperaient d'eux.
    Tes enfants te seront reconnaissants un jour de t'en être occupée comme ça , et quel plaisir de les voir grandir, faire leurs premiers pas,et cela n’a pas de prix.La famille se limite à ton mari et à tes enfants en premier et surtout en priorité, après vient le reste... Si tu es heureuse comme ça, ne change rien!
    je vis ainsi comme ça et quel vie bien remplie et(avec bonheur) j'ai eu, si j'avais écouté tout le monde je n'aurais jamais vécue tout ça.
    Et pour continuer là tu vois je pars re vivre en Espagne samedi. On a vendu tous nos meubles et on repart dans un meublé super au soleil. Alors crois moi vis ta vie comme tu veux et tu verras que tu seras très heureuse. Bisous et à plus.
    marie

    Posté par Marie, 11 mars 2015 à 16:00
  • Merci !

    Marie, en arrivant ce matin, je me suis demandée si j'aurais un message de toi ! Je suis très heureuse de lire et d'apprendre que tu pars pour l'Espagne. Quel beau pays ! Le soleil te fera le plus grand bien

    Merci pour tes mots toujours très justes et ta philosophie de vie qui m'apporte beaucoup !!

    Bisous et bon déménagement !

    Posté par Saphaëlle, 12 mars 2015 à 09:56
  • coucou

    Et oui tu as un message, et encore un.. je reçois tes notifications comme ça je suis au courant, c'est le mieux.
    Demain tout sera démonté donc plus d'ordi et lus internet car nous faisons l'état des lieux demain à 13 heures.
    Pour ta formation tiens bon si c'est ce que tu veux faire et n'écoute que toi.
    Oui je vais profiter du soleil, et t'en enverrai un peu,hihihi.
    Ne t'inquièttes pas je ne t'oublies pas, dés que j'aurai internet à la "casa" je me manifesterai. Toi aussi profites bien de la vie car elle passe si vite; regarde comme le destin est cruel, tous ces décès accidentels. Il faut profiter tant qu'il en est temps, et vivre le moment présent à fond.
    Un peu en avance je te souhaite de bonnes fêtes de Pâques.
    grosses bises
    Hasta luego
    Marie

    Posté par Marie, 12 mars 2015 à 10:13
  • Je découvre juste ton blog, au hasard des liens suivis! Et j'ai hâte d'en lire un peu plus! Belle journée!

    Posté par Virginie, 24 mars 2015 à 11:44
  • Bonjour Virginie, merci pour ton commentaire ♥
    J'espère que tu te plairas ici

    Posté par Saphaëlle, 25 mars 2015 à 10:37

Poster un commentaire